la chanteuse et l’immeuble

De la série photographique “l’attente, l’oubli” – “awaiting, oblivion” (1997-2003), inspiré par le récit “l’attente, l’oubli” de Maurice Blanchot (1907-2003):

Il l’attirait, comment l’avait-il attirée? Il l’attirait constamment, par une immobile, insensible force. Elle était le lieu même de cet attrait qu’il exerçait sur elle et que , par le retour de l’attrait, elle exerçait sur lui: arrêtée ici et non fixée, immobile, d’une immobilité errante.

Vagabonde hors de soi jusqu’à hors de lui.

He attracted her; how had he attracted her? He attracted her constantly, by an immobile, imperceptible force. She was the very place of this attraction that he exerted over her and that she exerted through the return of attraction: arrested here and not immovable, immobile, of a wandering immobility.

A vagabond outside herself all the way to him outside himself.

la chanteuse et l’immeuble – singer& building

#

It is almost impossible to separate a mediterranean landscape from these abandoned, unfinished buildings …

Il est presque impossible de séparer un paysage méditerranéen de ces bâtiments inachevés, abandonnés …